Supun
(left) and Nadeeka (right) fled their home in Sri Lanka after being persecuted and abused. When they met Snowden, they let him sleep in their bed. They themselves slept of the floor in the corridor.

Supun (à gauche) et Nadeeka (à droite) ont fui le Sri Lanka après avoir été persécutés et agressés. Ils laissèrent leur lit à Edward Snowden lorsqu’il était sous leur protection, et dormirent à même le plancher du corridor de leur immeuble.

This is what Supun and Nadeeka see when they look out their window. Makeshift homes of people left behind and forgotten by the affluent society of Hong Kong.

Voici ce que Supun et Nadeeka voient lorsqu’ils regardent par la fenêtre : les habitations de fortune des personnes laissées pour compte par la prospère société hongkongaise.

Hong Kong law does not allow asylum seekers to work. At the same time, the authorities will not assist with money for anything but shelter and food. Supun and Nadeeka have to scrape by each month, worrying how to buy diapers for their little son Dinath or school books for daughter Sethumdi.

Les lois de Hong Kong n’autorisent pas les demandeurs d’asile à travailler. Parallèlement, les autorités locales ne leur fournissent que des ressources minimales pour qu’elles trouvent un toit et de la nourriture. Celles-ci sont insuffisantes. Chaque mois, Supun et Nadeeka s’inquiètent à savoir s’ils pourront se permettre des couches pour leur fils Dinath ou des livres d’école pour leur fille Sethumdi.

This post is also available in: Français (French)

Most Recent Projects

Start typing and press Enter to search